07 mai 2020

De quelques lectures

  par Elizabeth L.C. Ceux qui ne lisaient pas se sont peut-être mis à lire. Ou pas. Ceux qui lisaient déjà ont juste lu encore davantage, plus souvent, ou bien autrement : beaucoup de publications numériques, mais on ne saurait tout imprimer ; les imprimantes ahanent, l’encre se fait rare, les ramettes de papier s’épuisent. Coup sur coup, hier et aujourd’hui, j’ai découvert (pas tout à fait par hasard) deux sources de textes passionnants, émanant d’écrivains, ou d’écrivants, en posture de confinement. La première,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2020

Un temps d'exception - Mars-Avril 2020 (1)

  par Roseline C.   Dans ce texte je vais tenter d'aborder des thèmes de la vie quotidienne en temps de confinement. Qu'est-ce qui a changé, s'est transformé, ajouté, réduit ? Il ne s'agit pas d'une analyse mais plutôt d'un état des lieux de ce qui constitue mon quotidien. En quoi son contenu est-il différent pour moi qui ne travaille plus depuis une dizaine d'années ?           Première décision le mardi 17 mars 2020 Dès le premier jour du confinement j'ai ouvert un cahier... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2020

Journal de déconfinement

  par Maggy Qui croire ? On triche partout sur les chiffres de contaminés, de malades en réanimation légère ou profonde, de malades guéris. Les enfants ne sont pas en danger, surtout les plus petits… mais ils font des maladies étranges de résistance au virus. Et puis on n’en est plus très sûr. Du coup les parents sont inquiets, les deux tiers d’entre eux ne mettront pas leurs enfants à l’école. Cela tombe bien car il n’y a pas assez de places dans les classes… Nous vivons une époque moderne, disait Desproges (?), trop... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 mai 2020

Anniversaire

  par Bernard M. Hier soir on s’est fait un Skype familial pour l’anniversaire de trois ans de notre petit bonhomme. Trois ordinateurs et leurs trois cameras, l’un à Paris avec S. et sa petite famille, un autre à Berlin avec F. et sa compagne et le troisième chez nous. Évidemment on se réjouit de ces dispositifs permettant d’échanger et de se voir au même moment en des lieux si différents. Mais on ne ressent plus cette excitation joyeuse que l’on avait les premiers jours à découvrir les possibilités de ces outils. Il y a les... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 11:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 mai 2020

Chronique confinée 8

  par Peka 2 mai 2020 Confinement jour 47. Je me retrouve comme un idiot avec mon carnet sur les genoux, à ne pas savoir par quoi je vais commencer à écrire. Raconter les journées me conduit vite à me répéter. Épiloguer sur mes lectures sur les films vus à la télé est un plaisir un peu narcissique. Mais que pourrais-je écrire d’autre ? Chaque jour ou presque, je lis des articles du Monde, je glane quelques infos quand je peux à la radio, à la télé. Mais j’ai le sentiment d’être impuissant, de n’avoir qu’à me... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2020

Mascarade

  par Anne Poiré Les réseaux sociaux s’enflamment sur la question des masques : tromperie, mensonge, revirements. En porter ou pas. Chirurgicaux ou bricolés ? En acheter. Combien ? à quel prix ? Dans une commune voisine, une entreprise textile s’est totalement reconvertie, depuis le début de la crise, dans la fabrication, en urgence, de ces supposés protecteurs. Ils ont même obtenu un label, forme de reconnaissance, du ministère de l’armée ! (J’ignore ce qu’en pense celui de la santé.) Je viens de... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 08:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mai 2020

Un soupçon de complotisme

  par Marie-Dominique Pot Je sais que faire des hypothèses actuellement est se faire traiter de « complotiste » (que c’est vilain d’être complotiste !) C’est très mal vu. C’est le nouveau mot pour dire hyper-parano, parano à visée internationale. Depuis toujours, celui qui dit que l’Empereur est nu n’a pas la Légion d’Honneur. J’émets ici, non pas une affirmation (ce serait folie) mais une question complotiste qui me vaudra moult foudres sur Facebook où j’ose la poster. Question : et si… et si toute cette... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mai 2020

Filer doux

  par Renée A. Phil est d’où ? Un voyage à Ouessant, c’est extraordinaire, je me souviens d’une promenade à travers l’île, de l’écomusée avec les rideaux au crochet, les boules décoratives de Noël encore présentes en été, du ressac de la mer sur les rochers, et du proverbe : « Qui voit Ouessant, voit son sang », témoignage du danger d’emprunter le rail d’Ouessant lors des tempêtes. Je me souviens aussi des touffes de laine des célèbres moutons, accrochées aux barrières. Être une fileuse ouessantine n’est... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2020

Urgence !

par Anne Poiré Cette nuit, Patrick allume la petite lampe, se lève discrètement, et, au retour, dans un bruit inimitable, discrétion absolue, patatras, s’effondre à grand renfort d’agitation. J’ai hurlé de peur : « Patrick ! » Réveil tout en douceur. Dans l’exclamation, il fallait comprendre : « Ça va ? » Ou bien « C’est grave ? » Et même « Tu t’es fait mal ? » Son ton, comme si de rien n’était, comme si c’était moi qui exagérais, à avoir peur qu’il ait pu... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2020

Les clochettes du Premier Mai

  par Alice Bséréni   Ce matin du 1er mai 2020, un brin de muguet a fleuri au pied de chaque porte palière de notre immeuble. Le clin d’œil d’une cloche peut-être, qui avait lâché déjà des œufs de Pâques au pied des mêmes portes quelques jours auparavant. Depuis le confinement, notre immeuble est devenu immeuble solidaire. Cette fois, ce sont les clochettes de mai qui ont poussé chez nous. C’est sous l’impulsion de Pétain, chantre des vertus du travail et celles de la famille pour mieux glorifier la patrie blessée que... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]