27 avril 2020

« Ah ! dame oui ! »

  par Annie R. Jeudi dernier, un homme s’est approché de nous. Je venais de photographier, dans la rue Ingénieur Paul François, « Ker Giovanni », un bel exemple de « villa à l’italienne », poussé à l’extrême : couleur, épaisseur du crépi et grosseur du grain - dans le genre, il y a plus discret… Nous avons d’abord parlé de cette maison, et puis de plein d’autres choses.     Il avait toujours connu ce quartier, et comme mon compagnon a lui aussi passé son enfance dans ces parages,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2020

Merci qui ?

  par Renée A.   Ce que l’écriture électronique suppose Ouvrir un nouveau document Ecrire Enregistrer Mettre dans un registre Sauvegarder Avoir les lettres au bout des doigts Le cliquetis et le ronronnement W comme Werther, W comme word Wordisation du monde   Rechercher des outils adaptés Adaptés à quoi ?   Une souris blanche nommée hp Packardisation du monde   Faire rouler la mollette ne me plaît pas Clic clic clic droit Clic clac, merci qui ? K….K       ... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2020

IX- Vu de ma fenêtre

                                              par Catherine Bierling    Feuillages vert tendre Guêpe obstinée Moineaux bavards Hirondelles pressées Soleil blafard Cyclistes casqués Mercedes rutilante Fenêtres entrouvertes Mais désertées Fine couche de pollen jaune vert Nid de l’étourneau... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2020

Gestes et barrières

  par Nadine P. Je me souviens... Il fallait qu'on quitte la grand-mère avant 19h. À 19h10 au bout de sa rue, passait le train en partance pour St J. et à 19h05 la barrière s'abaissait et une longue sonnerie l'annonçait. Et ça durait, durait. Le signal qui clignotait. Les voitures les unes derrière les autres. Mon père qui s'impatientait. Le train arrivait, « enfin » disait-il et moi, j'adorais ! J'adorais le voir ralentir devant nous comme si nous étions le but du voyage, lui tout éclairé de l'intérieur et nous... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2020

Le droit d'écrire

  par Elizabeth L.C. Certaines personnes ont parfois des doutes sur la légitimité de leur démarche : ont-elles réellement le "droit" d'écrire ? Je vais leur conseiller de lire l'article de Mathieu Simonet, un grand ami de l'APA, dont j'extrais la phrase suivante : "Malheureusement, tout le monde ne se sent pas légitime à écrire ; c’est pourquoi, tout doit être mis en œuvre pour aider chacun à oser écrire quel que soit son âge, sa confiance en soi, sa pudeur, sa pratique d’écriture, son milieu social, son niveau en... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 17:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 avril 2020

Nos balades

  par Bernard M.   Depuis hier, le très beau temps est revenu. Nous avons repris nos balades de l’après-midi. Mais non sans une certaine lassitude à repasser toujours dans les mêmes lieux. Ce n’est plus « tentative d’épuisement d’un lieu ». C’est plutôt lieu désormais quasi épuisé par nos récurrentes allées et venues ! En sortant de la maison, il y a huit directions possibles. De chaque angle de la place centrale carrée partent en effet deux rues à angle droit. Combien de fois les avons-nous empruntées... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2020

Plaques funéraires...

  par Anne Poiré Autour du vendredi 13 mars, avec Patrick, nous avons commandé des autocollants. Peu importe quel était le but de cet achat, le fait est que l’enveloppe est arrivée après le début du confinement. Nous qui avons toujours été très curieux, avides de lire notre courrier, nous avons d’abord - comme nous le faisons toujours,  désormais - laissé dormir le paquet dans notre boîte. Quelques jours plus tard, d’une seule main, nous avons récupéré les lettres en souffrance, déposé le tout dans notre entrée. Nous... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 avril 2020

Je pense à Edmond Dantès et à Nelson Mandela

par Michel Un gardien syndiqué SUD a accepté de prendre une photo de mon cachot et de vous l’envoyer. Il faut que vous sachiez dans quelles conditions infernales je survis ! J’ai essayé des scier les barreaux, mais mon cure-dent s’est brisé. C’est dur. Je pense à Edmond Dantès injustement enfermé dans le sombre château d’If, à Nelson Mandela…
Posté par Meillonnas à 13:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 avril 2020

Le sort de nos aînés

  par Brigitte Beaudin   Depuis le début de la semaine, des familles peuvent enfin se retrouver dans les EHPAD. Quel soulagement de savoir que des personnes âgées vont, ne serait-ce que quelques minutes, revoir et réentendre leurs proches ! Je reviens en pensée dans l'EHPAD où ma mère a séjourné pendant 13 ans. À son entrée en 2006, on parlait encore de maison de retraite. La sienne appartenait à un propriétaire privé. C'était un petit château derrière lequel s'étendait un beau jardin. Bien sûr, c'était un peu... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 08:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 avril 2020

Publicité mensongère

  par Renée A.   Depuis le confinement, le téléphone fixe ne sonne plus à l’heure de midi pour nous proposer des assurances, ou des sondages. C’est reposant. J’ai toujours hésité entre le refus poli et le silence, pensant aux opératrices devant leur écran, à l’autre bout du monde. Mais maintenant, on n’est plus dérangé. Plus besoin de chercher qui nous a appelés : numéro indésirable, dérangeant, qui raccroche dès que l’on décroche ? qui n’a pas laissé de message ? Bref, on a la paix. La publicité mensongère,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]