23 mai 2020

Connaissez-vous le lit-cercueil ?

par Anne Poiré Les conversations avec les copines sont assez drôles, certains soirs, comme en ce vendredi 22 mai. C. a pourtant enterré, bien avant le Covid, sa maman, cet hiver, et a commencé par me raconter un nombre effroyable d’anecdotes concernant des proches opérés de cancers, durant ce confinement, son papa qui va subir très bientôt une opération importante, et même une belle-sœur pour laquelle la médecine a avoué ne pas avoir de traitement, sans compter sa fille, qui vient de subir un prélèvement – cellules pré-cancéreuses,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mai 2020

Ma rage m'arroge...

  par Denis Dabbadie   Ma rage m'arroge… le droit de pousser des cris primaux et primitifs (moi qui croyais que la crise actuelle exacerbait le caractère de chacun, or moi – tous les amis vous le confirmeront –, je suis le plus doux des hommes !) : c'est mon hommage à Michel Piccoli qui m'avait jadis convaincu de son talent dans Themroc, ce film à redécouvrir, où il ne prononçait pas une seule parole intelligible. Au fait, de quoi est-il mort ? L'amie Anne affirmerait, comme dans son « Depuis le... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 11:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 mai 2020

Confinement, collecter les traces

  On n'est pas tout seuls, loin de là, à se préoccuper de conserver une trace du confinement de ce printemps 2020. Voici un article du Huffington Post qui, sous le titre "Confinement: nos souvenirs vont être collectés et conservés, voici pourquoi", trace un large panorama des initiatives lancées dans ce but dans tous le pays.  
Posté par Meillonnas à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2020

En quinconce

  par Nadine P. Cluster, focus, dead-line, drive, contact-tracing, clapping, même drive-piétons. Comprendre ce monde par les néologismes qu'il dépose à mes pieds m'est parfois devenu difficile. Alors je cherche à savoir, ou me rassurer. On parle de « l'émergence d'un langage commun, pour parvenir à une construction socialement partagée. » Il faut posséder le verbe des gens qui vont vite, de celles et ceux qui avancent la tête levée, regard lointain de peur de voir ce qui est tout proche, oh si on... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2020

Afrique, imposition des mains et réouverture des églises

  par Anne Poiré   C’est grâce à un ami africain, auteur jeunesse, que je découvre cette information incroyable : un pasteur évangéliste africain vient de mourir, à son domicile, samedi. Franklin Afanwi Ndifor n’est pas tout à fait un inconnu : il a été candidat du Mouvement Citoyen National à la dernière élection présidentielle du Cameroun. Ce 16 mai, ce monsieur – fondateur de l’église Kingship ministry basée à Bonaberi, à Douala - s’est donc éteint, emporté par le Covid-19. Certes, j’entends dire que la... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2020

Ailleurs, enfin

                                               par Catherine Bierling   Le chat roux, dans l’herbe verte luisante de soleil Démarche souple d’un tigre traversant la savane S’installe tranquille à l’ombre du lilas.   Mes voisins, les moutons sont absents Inlassables, les merles répètent... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 12:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 mai 2020

Forêts

  par Bernard M.   Premières vraies sorties un peu plus lointaines ces derniers jours avec le retour du beau temps après une première semaine de déconfinement particulièrement pluvieuse dans notre région… Dimanche nous avons fait une première rando à quelques kilomètres au-dessus du lac. Autour du lac lui-même il y avait pas mal de monde, parkings encombrés comme aux jours d’été. Nul doute que de nombreux Toulousains sont venus jusqu’ici, un lieu prisé à cinquante kilomètres de la grande ville. Le niveau du lac est... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 13:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 mai 2020

Beau temps d’incertitudes

  par Annie R. « Ah ! quel beau temps aujourd’hui, enfin ! Ça fait plaisir de revoir l’été ! » Hier matin, je suis seule dans la boutique, la boulangère est plus détendue que d’habitude, elle m’accueille joyeusement. En réalité, il fait toujours beau ou presque, depuis le début du confinement, le ciel d’un bleu profond de la plupart de mes photos en est le témoignage incontestable. Et nous ne sommes encore qu’en mai. Ce n’est pas non plus la fin de nos problèmes. Mais voilà, le soleil du matin... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 11:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 mai 2020

Maternité

  par Martine L. Une amie m’a appelée dimanche pour m’annoncer une bonne nouvelle : la voici grand-mère d’un petit garçon né dans la nuit de samedi à dimanche (16-17 mai 2020). C’est le troisième enfant de sa fille Annette. Cette amie, appelée par les futurs parents dimanche vers minuit est arrivée dare-dare pour garder les deux autres enfants qui dormaient. Voyant que sa fille avait des contractions rapprochées, elle insista pour les emmener en voiture à la maternité. Non, répondirent Annette et son mari, « c’est une... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 19:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 mai 2020

Le syndrome de la cabane

par Brigitte Beaudin Dixième jour de la première phase de déconfinement. Pour moi, pas de changement notoire si ce n'est une visite au médecin qui doit lire des analyses faites il y a quelques semaines et une coupe de cheveux. Dans les deux cas, masques, peu de monde dans la salle d'attente du docteur et arrivée ponctuelle chez la coiffeuse qui n'ouvre la porte que lorsque son 4e client a quitté le salon, vaporisation des sièges, passage de lingettes et stérilisation de tout ce qui a été utilisé. Aucune perte de temps, ambiance... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 17:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]