07 mai 2020

De quelques lectures

  par Elizabeth L.C. Ceux qui ne lisaient pas se sont peut-être mis à lire. Ou pas. Ceux qui lisaient déjà ont juste lu encore davantage, plus souvent, ou bien autrement : beaucoup de publications numériques, mais on ne saurait tout imprimer ; les imprimantes ahanent, l’encre se fait rare, les ramettes de papier s’épuisent. Coup sur coup, hier et aujourd’hui, j’ai découvert (pas tout à fait par hasard) deux sources de textes passionnants, émanant d’écrivains, ou d’écrivants, en posture de confinement. La première,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2020

Le droit d'écrire

  par Elizabeth L.C. Certaines personnes ont parfois des doutes sur la légitimité de leur démarche : ont-elles réellement le "droit" d'écrire ? Je vais leur conseiller de lire l'article de Mathieu Simonet, un grand ami de l'APA, dont j'extrais la phrase suivante : "Malheureusement, tout le monde ne se sent pas légitime à écrire ; c’est pourquoi, tout doit être mis en œuvre pour aider chacun à oser écrire quel que soit son âge, sa confiance en soi, sa pudeur, sa pratique d’écriture, son milieu social, son niveau en... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 17:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 avril 2020

Lassitude (écho)

  par Elizabeth LC   Au début, je n’avais pas trouvé ça trop difficile. Je me disais qu’après tout, en temps normal je ne sortais pas beaucoup, ça n’allait pas me changer tant que ça. Quelle illusion. Ce qui change tout c’est la liberté, ou plutôt l’absence de liberté. Ne pas avoir la capacité de décision. On n’est pas enfermés comme des prisonniers, mais… On a un droit de sortie au compte-gouttes, limité dans le temps et dans l’espace, et encadré par ces stupides attestations de dérogation que l’on s’accorde à... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 17:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 avril 2020

Lettre de l’otarie

  par Elizabeth LC Notre équilibre est fragile. Le mien en tout cas… La plupart du temps je tiens le coup, et j’ai heureusement de quoi m’occuper (la gestion du blog notamment !) Mais quand l’autre matin j’ai eu une panne d’internet, qui par chance fut brève, j’ai été en état de panique totale. Je veux bien être confinée, mais pas coupée du monde ! J’ai du mal à penser la situation où nous sommes. Je n’arrive pas à avoir peur, pas pour moi-même du moins. Spontanément, j’ai sans doute la croyance illusoire que ça ne... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2020

Car que faire en un gîte à moins que l’on n’écrive ?

  par Elizabeth LC Certaines personnes sont plus portées que d’autres à tenir un journal de confinement : celles dont le métier c’est, justement, l’écriture. Loin des polémiques (évoquées ailleurs sur ce blog) au sujet des journaux de Leila Slimani ou Marie Darrieussecq, voici quelques publications à signaler. Sur des blogs, sur des sites, sur FaceBook… Il y a autant d’approches que d’auteurs : les uns en solo, d’autres en collectif. Mais tous avec une attention extrême à ce qui se passe, comment le dire, comment le... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2020

La mesure du temps

  Avant-hier (enfin, je crois…), Bernard parlait ici de « structurer le temps », ce temps nouveau, différent, qui nous est imparti. Cela me semble essentiel en effet. En temps normal, l’occupation de notre temps est largement déterminée par des activités extérieures dont le créneau horaire ne dépend pas de nous, que ce soit au plan du travail ou des loisirs. Ensuite on se débrouille pour caser le reste de ce qu’on a à faire… dans le reste du temps. Maintenant on a devant nous une sorte de temps flou et imprécis qui... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2020

Penser l'après

Difficile de penser à autre chose. L’esprit s’y refuse. Dès les yeux ouverts, il creuse obstinément ce nouveau sillon. Les soucis matériels ne sont que des soucis matériels ; ils s’arrangeront d’une manière ou d’une autre, plus ou moins bien. Mais ce qui devient obsédant, c’est de comprendre comment on vit cette épreuve sans précédent, inattendue, à laquelle on ne s’était pas préparés. On avait l’angoisse du destin de la planète à cause de la catastrophe écologique généralisée ; on n’avait pas pensé à une pandémie (pas moi,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2020

Blague dans le coin

C'est paradoxal mais je ris beaucoup plus qu'avant en regardant FaceBook... il y a tellement de blagues sur l’épidémie (allant de médiocres à très bonnes). Il y a celles, assez peu nombreuses en fait, sur l’incurie de nos gouvernants. Il y a celles (le plus gros de la masse) sur le comportement des habitants de ce pays en période de confinement, avec l’accent mis évidemment sur la pénurie de papier de toilette. Celles sur les parents qui découvrent que le métier de prof, c’est pas si facile. Il y a les jeux de mots, pas très... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2020

Écrire, dit-elle

Vais-je vraiment me mettre à l’écriture d’un journal personnel à la faveur de cette situation imprévue ? Je ne l’ai jamais fait, sauf, justement, dans certaines périodes de crise. Les blogs que j’ai tenus – cela couvre la période de 2004 à 2014 – étaient plutôt des carnets de notes culturels : livres, films, expos. Ceci est différent. Non que l’initiative ait rien de spécialement original. Les journaux de confinement, un peu partout, fleurissent. Venant d’anonymes ou de personnes connues, écrivains notamment. Parmi ces... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2020

Presque pareil

Premiers jours de réclusion contrainte, mais consentie. On y adhère parce qu’on n’a pas le choix… Première impression, c’est que ma vie confinée n’est pas très différente de ma vie d’avant. Je ne sors pas tellement, après tout ! J’ai la chance d’être retraitée, en bonne santé, et de m’occuper de ce qui me plaît par-dessus tout : lire et écrire. Entre autres pour le compte de notre chère APA ! Alors d’une journée passée devant l’ordinateur, avec les pauses évidentes pour les tâches ménagères, à une autre journée passée... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]