28 mai 2020

Epilogue (provisoire ?)

                                              par Catherine Bierling De nouveau au bord du lac Trois mois étranges ont passé Qu’il y a-t-il de changé ? Ce matin, goût sur la langue De la première framboise Libérant ses arômes. Le soleil est plus fort L’eau invite à la baignade Les canetons ont grandi... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2020

Ailleurs, enfin

                                               par Catherine Bierling   Le chat roux, dans l’herbe verte luisante de soleil Démarche souple d’un tigre traversant la savane S’installe tranquille à l’ombre du lilas.   Mes voisins, les moutons sont absents Inlassables, les merles répètent... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 12:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mai 2020

Quel été ?

  par Catherine Bierling    Après la floraison des cerisiers La neige légère des peupliers Ouate le sol et volète au vent Innocemment L’acacia dissimule ses griffes Sous de lourdes grappes acidulées Le sureau déploie ses ombelles Les marronniers ont ressorti Leurs chandelles de fête Tandis qu’en catimini Les tilleuls se préparent À embaumer nos soirs De leur chaude odeur sucrée     Mais où serons-nous, amis Dans un mois, dans un an L’angoisse diffuse nous aura-t-elle quittés ... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 mai 2020

La pluie, les fleurs et les frontières

                                      par Catherine Bierling Avec parcimonie La pluie tant attendue Est venue Humecter la terre si sèche Grisaillant le ciel Léger tambourin sur la vitre   ... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 16:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mai 2020

Attente

                                                           par Catherine Bierling   Nuages Au-dessus des montagnes Un spectacle oublié… Bouquet de fleurs sauvages Sur le rebord de la fenêtre Donner à boire aux friquets assoiffés Qui... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2020

Souvenirs de Madame No

                                          par Catherine Bierling L’été 2019, arrivant dans ma maison des Cévennes, je guette le passage familier de Madame No (orthographe douteuse, mais ce patronyme lui va si bien !) Madame No a quatre-vingt-treize ans, elle rejoint chaque début de soirée sa copine qui a le même âge et... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2020

IX- Vu de ma fenêtre

                                              par Catherine Bierling    Feuillages vert tendre Guêpe obstinée Moineaux bavards Hirondelles pressées Soleil blafard Cyclistes casqués Mercedes rutilante Fenêtres entrouvertes Mais désertées Fine couche de pollen jaune vert Nid de l’étourneau... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2020

VIII - Routine

                                              par Catherine Bierling   Les jours se suivent Et se ressemblent Trop bleus pour un avril Mais qui pour s’en plaindre ? Faire ses courses Harnachés Comme pour pénétrer à Fessenheim Regarder pousser Les graines qu’on a semées Se connecter ... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2020

« Merci d’arrêter vos selfies dans vos jardins »

       par Catherine Bierling Lisant la presse parisienne récente, je me sens quelque peu agressée, jalousée, remise en cause par cette phrase d’une journaliste, ainsi que par d’autres réflexions du même type entendues à la radio. Autre citation qui tendrait à nous donner mauvaise conscience : « Fin mars, près de trois milliards d’habitants étaient déjà confinés, souvent dans des conditions éprouvantes ; la plupart n’étaient pas des écrivains observant le camélia en fleur... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2020

…Et chansonnette

                                 par Catherine Bierling     Pâques est passé Malbrouk n’est pas rentré Peut-être à la Trinité ? Mais rien n’est encore assuré   Ce soleil si généreux A inondé nos pascales journées Mais peu de chasses aux œufs À travers nos jardins désertés   Dans le pays où je vis On n’est pas tout à fait en cage Se... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]