25 mai 2020

Correspondre aujourd’hui

  par Anne Poiré   Je viens de courir vers Patrick, en train d’améliorer le coin de notre jardin de la paix, entre rochers et plantes ensoleillées, et je lui ai dit, le cœur battant : « Patrick, je viens de recevoir une lettre de toi, que tu m’as écrite il y a deux ans ! » En plus c’est dimanche, aujourd’hui, c’est la fin de l’après-midi. Pas de passage du facteur. Il est allé s’asseoir, intrigué, du côté du bassin à poissons rouges, et là, j’ai ajouté : « Elle a été publiée, il y a plus... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2020

Trottinette

par Anne Poiré Joies du déconfinement. Hier, discussion téléphonique – ma vie sociale du moment ! – avec C. Elle est allée dans la petite ville de C. faire ses courses, dès la fin du confinement : « Il y a des commerces que j’aime bien, et je leur ai dit, carrément : « Je viens, parce que je veux que vous puissiez continuer à exister, je voudrais vous aider à tenir... » Et puis, avant-hier, elle a dû passer chez le notaire, avec son frère, pour une signature. En sortant, ils ont vu cette commerçante,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 08:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 mai 2020

Connaissez-vous le lit-cercueil ?

par Anne Poiré Les conversations avec les copines sont assez drôles, certains soirs, comme en ce vendredi 22 mai. C. a pourtant enterré, bien avant le Covid, sa maman, cet hiver, et a commencé par me raconter un nombre effroyable d’anecdotes concernant des proches opérés de cancers, durant ce confinement, son papa qui va subir très bientôt une opération importante, et même une belle-sœur pour laquelle la médecine a avoué ne pas avoir de traitement, sans compter sa fille, qui vient de subir un prélèvement – cellules pré-cancéreuses,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2020

Afrique, imposition des mains et réouverture des églises

  par Anne Poiré   C’est grâce à un ami africain, auteur jeunesse, que je découvre cette information incroyable : un pasteur évangéliste africain vient de mourir, à son domicile, samedi. Franklin Afanwi Ndifor n’est pas tout à fait un inconnu : il a été candidat du Mouvement Citoyen National à la dernière élection présidentielle du Cameroun. Ce 16 mai, ce monsieur – fondateur de l’église Kingship ministry basée à Bonaberi, à Douala - s’est donc éteint, emporté par le Covid-19. Certes, j’entends dire que la... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2020

Le supplice de Blanquer

  par Anne Poiré   Après une pause totale depuis le vendredi 13 mars au soir, la semaine dernière, c’étaient quelques maternelles et écoles primaires qui ouvraient à nouveau. Une semaine après, 70 écoles à peine - sur 40 000 établissements - sont désormais à nouveau fermées, après des cas de contamination. Déconfinement oblige, ce matin, c’est le tour des 6e et 5e des départements classés verts – dont la Loire où je vis -, c’est-à-dire, en gros, dans lesquels les lits en réanimation sont en nombre suffisant, les... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2020

Depuis le Brésil

  par Anne Poiré   D. hier au téléphone m’a longuement parlé de son fils qui vit à São Paulo. Elle était justement allée voir l’an dernier, à peu près à cette même date, ou presque, ce jeune père de famille, marié, radieux. Il se régalait, dans cette ville parmi les plus populeuses du monde. Pour lui, tout a commencé en janvier, bêtement, par une histoire de poil. Sur la cuisse. L’un d’eux a choisi de pousser à l’envers, créant un abcès. Pas rien : son fiston s’est tout de même retrouvé hospitalisé, pour la... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2020

Quelques témoignages

  par Anne Poiré   En ce premier week-end dit de déconfinement et de levée partielle des restrictions, je vois passer des photographies de centres-villes bondés, comme la rue Serpenoise, ce 16 mai, à Metz, des marchés « presque normaux », baignés d’une cohue festive, entre méfiance dit-on, et « shopping plaisir », les rues reprenant vie, chargées d’une foule active, pas tellement masquée, sans respect réel des distances.     Personnellement, je suis restée bien sérieusement dans mon... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 12:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 mai 2020

Les cerises de la maman de G.

  par Anne Poiré   G. a mis un mot sur sa page Facebook, parce que, cette année, sa maman, âgée de 92 ans, ne va pas manger les savoureuses cerises de son jardin. Elle habite en pleine campagne, mais elle a peur du coronavirus et a décidé qu’elle irait en acheter... au supermarché. C’est sûr que c’est plus fiable ! G. habite à l’autre bout de la planète... Il a dû en parler longuement avec elle au téléphone, en vain. Il ajoute : « En fait, à son âge, elle est un peu têtue, je crois. » Elle a... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2020

Le test du Covid

  par Anne Poiré   Il y aura eu tellement de façons de vivre ce confinement ! J’ai eu hier longuement au téléphone F., épuisée. « Avec C., nous commençons à souffler. Beaucoup ont utilisé ce temps pour se lancer dans le rangement, lire, écrire... Nous n’avons rien fait de tout ça : nous avons accueilli nos enfants. Ils ne pouvaient pas rester en ville, en appartement. Nous avons réaménagé la maison, profité du jardin. Ils viennent de repartir. Nous n’avions pas pensé que ça pourrait durer deux mois, il a... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2020

O. au balcon

  par Anne Poiré Cette nuit j’ai reçu un message de M. Encore une façon différente de vivre ces semaines « à part »... J’ai écrit hier soir sur notre blog un petit poème, léger, sur les balcons, illustration en quelque sorte d’une photographie avec l’un de nos parapluies d’art, en lien, souriant, avec l’actualité, puisque depuis les balcons, les soignants sont applaudis, depuis des semaines. Mon texte a touché M. en plein cœur. Depuis le début de la crise, sa fille, adulte, autiste, placée dans un foyer, sa... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]