20 mai 2020

Maternité

  par Martine L. Une amie m’a appelée dimanche pour m’annoncer une bonne nouvelle : la voici grand-mère d’un petit garçon né dans la nuit de samedi à dimanche (16-17 mai 2020). C’est le troisième enfant de sa fille Annette. Cette amie, appelée par les futurs parents dimanche vers minuit est arrivée dare-dare pour garder les deux autres enfants qui dormaient. Voyant que sa fille avait des contractions rapprochées, elle insista pour les emmener en voiture à la maternité. Non, répondirent Annette et son mari, « c’est une... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 19:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 mai 2020

Le syndrome de la cabane

par Brigitte Beaudin Dixième jour de la première phase de déconfinement. Pour moi, pas de changement notoire si ce n'est une visite au médecin qui doit lire des analyses faites il y a quelques semaines et une coupe de cheveux. Dans les deux cas, masques, peu de monde dans la salle d'attente du docteur et arrivée ponctuelle chez la coiffeuse qui n'ouvre la porte que lorsque son 4e client a quitté le salon, vaporisation des sièges, passage de lingettes et stérilisation de tout ce qui a été utilisé. Aucune perte de temps, ambiance... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 17:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 mai 2020

Printemps 2020

par Mireille Dupraz   Voici un texte inspiré par mon introspection et des réflexions venues en cette période de confinement. Mon âge (78 ans) m’a fait et me fait traverser, trois crises collectives existentielles, touchant également le monde économique et bouleversant le modèle sociétal. 1. La première, à moins de trois ans, je l’ai vécu à travers la conscience de mes parents. Il s’agit, en France, du deuxième volet de la deuxième guerre mondiale, où certain-e-s ne combattaient pas d’autres êtres humains mais une idéologie,... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2020

Rousseau confiné

  En août 1743, Jean-Jacques est en route pour Venise, où il va être secrétaire de l’Ambassadeur de France, mais la peste va suspendre son voyage :  il est bloqué à Gênes par une quarantaine de trois semaines. Il fait dans les Confessions (Livre VII) le récit allègre de la manière dont il a choisi un confinement particulier au sein du confinement général. Si heureux fût-il dans son lazaret, il reconnaît à la fin avoir provoqué par sa lettre à M. de Joinville une invitation à un séjour plus plaisant…   "C’était... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 12:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 mai 2020

Le supplice de Blanquer

  par Anne Poiré   Après une pause totale depuis le vendredi 13 mars au soir, la semaine dernière, c’étaient quelques maternelles et écoles primaires qui ouvraient à nouveau. Une semaine après, 70 écoles à peine - sur 40 000 établissements - sont désormais à nouveau fermées, après des cas de contamination. Déconfinement oblige, ce matin, c’est le tour des 6e et 5e des départements classés verts – dont la Loire où je vis -, c’est-à-dire, en gros, dans lesquels les lits en réanimation sont en nombre suffisant, les... [Lire la suite]
Posté par Meillonnas à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]